• envoyer à un ami
  • Imprimer la page
  • Ajouter aux favoris
  • PDF

Diagnostics RH dans les TPE des coopératives laitières Doubs Jura

24/11/2014- Actualites des régions

Retour à la liste

Le diagnostic RH a permis d’analyser les problématiques des coopératives et d’identifier, sur le mode de la concertation,  les besoins qui en émanent. Une fois ces enjeux définis, OPCALIM et la fédération ont pu travailler sur les réponses adaptées et mettre en œuvre des actions de différentes natures.

Diagnostics RH dans les TPE des coopératives laitières Doubs Jura

La « Fédération Fruitières à Comté » (FDCL) et OPCALIM se sont associés pour mettre en place des diagnostics RH auprès de plusieurs coopératives de la filière. Le témoignage de Laure Davoust, Responsable conseil, Fédération départementale des coopératives laitières Doubs et Jura sur ce partenariat.

"Nos coopératives sont en majorité des petites structures qui réalisent régulièrement des formations mais ne savent pas les inscrire dans un plan d’action global. En 2013, notre fédération a réalisé 7 diagnostics pour ces TPE, en collaboration étroite avec Opcalim (EURL Belleherbe, Société Coopérative Agricole Fromagère / SCAF des Moussières, SCAF Salinsles-Bains, SCAF des Coteaux de Seille, SCAF Amancey, SCAF du Mont-Rivel et la SCAF Boujailles).

L’objectif était de mettre en œuvre une véritable GPEC (Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) des coopératives laitières de notre région. Chacun de ces audits a porté un regard externe sur l’entreprise afin de les accompagner vers une vision globale en valorisant les formations.

Aujourd’hui, nous savons qu’il ne suffit plus de former les nouveaux entrants pour les intégrer : il faut aussi préparer la montée en compétences des collaborateurs pour leur permettre de passer d’un poste à un autre. Chaque diagnostic a débouché sur un plan d’actions que les coopératives se sont appropriées. Plus de 85 % des recommandations faites correspondaient à des besoins. Ces audits ont été très bénéfiques car ils nous ont permis de faire le point à tête reposée et de préparer l’avenir en parfaite concertation avec les salariés.

Mon rôle a été de restituer le diagnostic sous forme d’un plan factuel afin d’accompagner les employeurs dans la méthodologie. Notre conseillère Opcalim nous a aidés à y voir clair sur l’ensemble des dispositifs, qu’il s’agisse de formations internes ou externes. Elle est disponible, prête à se déplacer, et trouve toujours la solution à nos problématiques dans la souplesse et la simplicité. Grâce à elle, la formation est devenue une boîte à outils indispensable pour des petites structures comme les nôtres."

Propos recueillis par Pierre Valéry Archassal / ADDITIV

Haut de page