• envoyer à un ami
  • Imprimer la page
  • Ajouter aux favoris
  • PDF

Contrat de filière alimentaire

15/07/2013- En Bref

Retour à la liste

Un contrat de filière alimentaire vient d’être signé par les ministres Stéphane Le FOLL, Guillaume GAROT et Arnaud MONTEBOURG, les représentants de la filière et des salariés et le représentant de l’Association des Régions de France. Des précisions sur la mise en oeuvre par OPCALIM des engagements sur l’emploi et la formation seront données à la rentrée.

Contrat de filière alimentaire

Ce contrat de filière alimentaire, signé par les ministres Stéphane Le FOLL (ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt), Guillaume GAROT (ministre délégué chargé de l'Agroalimentaire) et Arnaud MONTEBOURG (ministre du Redressement productif), le représentant de l’Association des Régions de France et les représentants de la filière (Comité stratégique de filière), et des salariés, s'articule autour de sept grands thèmes: l'emploi, le financement, l’innovation, le défi vert, l’export, la qualité et la promotion du modèle alimentaire français et les relations au sein de la filière. 

Volet "Emploi" du contrat de filière 

Le Comité Stratégique de Filière s’est donné pour priorité les objectifs suivants :

1. Consolider et créer des emplois, notamment chez les jeunes.
2. sécuriser les parcours professionnels.
3. améliorer l’attractivité du secteur et des métiers de l’alimentaire.
4. renforcer le dialogue social dans les territoires, dans les branches et dans les entreprises.

L'Etat, Les régions et la filière alimentaire s'engagent auprès des entreprises et des salariés.  

Engagements de la filière

  • Former et recruter 150 000 jeunes en alternance sur la période 2014-2017 (en contrats de professionnalisation et d’apprentissage, soit au moins 10000 jeunes supplémentaires).
  • Faire bénéficier 5000 salariés supplémentaires (plus de 10 fois le nombre de bénéficiaires en 2012) d’une formation sur l’acquisition des savoirs fondamentaux d’ici 2017.
  • Négocier et signer un accord interbranches sur les contrats de génération d’ici fin juillet 2013.
  • Ouvrir fin juin 2013 les travaux sur la qualité de vie au travail, la prévention des risques professionnels, les meilleures conditions périphériques au travail, avec réalisation d’un audit et point d’étape en décembre 2013 et remise des travaux en mars 2014.
  • Décliner dans le cadre d’un dialogue social renforcé, une Gestion prévisionnelle en direction des TPE/PME ou des territoires.

Mise en oeuvre par OPCALIM

Des précisions sur la mise en oeuvre par OPCALIM des engagements sur l’emploi et la formation seront données à la rentrée.

Haut de page