• envoyer à un ami
  • Imprimer la page
  • Ajouter aux favoris
  • PDF

Retour sur la deuxième édition des CFALIM !

17/03/2017- Evènements

Retour à la liste

La journée dédiée aux CFA partenaires du secteur alimentaire.  Ce réseau a pour objectif de fédérer les CFAlim afin  de mieux accompagner les apprentis et ainsi répondre à la notre politique ambitieuse de développement de l’apprentissage.  Cette année 150 acteurs du réseau étaient présents !

Découvrez la journée en images ! 

Retour sur la deuxième édition des CFALIM !
Introduite par Madame Marilène GOMES

, Présidente de la Commission Paritaire Alternance, Juriste Droit Social – Fédération CFTC de l’Agriculture, et

Monsieur Dominique BRAOUDE

, Vice-Président de la Commission Paritaire Alternance, Responsable du Pôle Affaires Sociales – SNFS, La deuxième édition des CFALIM s’est déroulée le 7 mars 2017 dans les locaux de l’AG2R.

Cette rencontre riche en informations a permis aux nombreux professionnels présents (Directeurs de CFA, responsables de Formation, Conseils régionaux, ministères, branches professionnelles, journalistes…) d’échanger autour de l’apprentissage dans le secteur alimentaire.

La journée fut rythmée par plusieurs interventions en suivant trois grandes thématiques :

  1. Les données clés du secteur alimentaire
  2. Les projets d’avenir pour l’apprentissage dans le secteur
  3. Le réseau CFALIM, ses objectifs et son financement
Télécharger la présentation de la journée

Innovation, attractivité des métiers et des formations, mobilité des apprentis, accompagnement des jeunes… tant de sujets au cœur de nos préoccupations et celles des CFAlim. Des ateliers sont constitués sur les thèmes suivants :

-       Pédagogie de l’alternance

-       Formation des jeunes à l’innovation et au transfert technologique

-       Mobilité des apprentis

Les financements apportés par OPCALIM aux CFAlim sont à la hauteur de leurs projets. Les résultats de l’étude voulue par les partenaires sociaux sur les critères et indicateurs qualitatifs, quantitatifs et financiers d’attribution ont été présentés aux participants.

Tout CFA formant des apprentis pour le secteur alimentaire peut intégrer le réseau des CFAlim ; la convention d’objectifs et de moyens officialise le partenariat, elle lui sera proposée une fois que son dossier de demande 2017 aura été validé par la Commission paritaire alternance au sein d’OPCALIM.

L’événement a pris fin avec la conclusion de Monsieur PUYDEBOIS, Sous-directeur des politiques de formation et du contrôle au Ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue Social.

Son intervention a porté sur l’actualité de la formation par apprentissage :

Les textes législatifs :

L’analyse faite des conséquences de  la loi du 5 mars et des lois de finances 2014 et 2015 confirme les ambitions initiales de moyens financiers supplémentaires aux acteurs de la formation par apprentissage. En effet,  100 M€ de plus ont été attribués pour les CFA directement par la dynamique de la contribution supplémentaire à l’apprentissage (CSA) et 100 M€ supplémentaires aux Régions avec lesquels les CFA ont des négociations plus directs (contrat de performance, changement des mode de calcul des financements, …).
La loi Travail du 08/08/2016 apporte des compléments d’évolution, sans bouleversement ; Ces évolutions portent sur :
o   L’offre de formation avec :
 - la possibilité de formation à distance pour tout ou partie (le prochain décret d’application portera sur l’accord du SAIAI pour garantir la formation et l’accompagnement du jeune si 100 % de la formation à distance)

- l’accessibilité des titres professionnels du ministère du travail (plus courts construits avec les partenaires sociaux) par la voie de l’apprentissage pour les post CAP et post BAC

o   Le financement  avec l’expérimentation en Bretagne et Hauts de France, de la décision d’affectation des fonds libres de la taxe d’apprentissage par les régions devrait permettre les échanges avec les partenaires sociaux. Les conclusions, au niveau régional et national,  de cette expérimentation devraient intervenir en 2020.
o   Le public ayant accès à l’apprentissage s’est élargi aux jeunes jusqu’à 30 ans. Toutes les régions ont choisi de s’inscrire dans l’expérimentation sauf PACA, Corse.
o   La collecte de la taxe actuellement ouverte aux OCTA interprofessionnels jusqu’au 31/12/2017 et qui est actuellement en débat.

Hors textes législatifs :
Deux réflexions en cours portent sur l’évolution de l’environnement de l’apprentissage.
o   Quel rôle assigne-t-on aux opérateurs du service public de l’emploi (Pôle emploi et les missions locales) pour l’orientation, le recrutement des apprentis ?
o   Des débats sont à venir et des réflexions à mener sur ce sujet d’avenir pour les Directeurs de CFA : la démarche qualité. Le décret du 30/06/2016 apporte des éléments de réponses aux besoins des entreprises et des apprenants sur les critères qualité en matière de Formation professionnelle continue. La formation initiale n’est pas encore impactée même si des CFA sont déjà certifiés qualité (ISO, …).

Le réseau CFALIM

Haut de page