• envoyer à un ami
  • Imprimer la page
  • Ajouter aux favoris
  • PDF

Les réunions « Réforme » : un accompagnement d’OPCALIM au plus près des entreprises

30/09/2015- Témoignages

Retour à la liste

"En partenariat avec OPCALIM, plusieurs réunions se sont tenues dans notre groupe, portant sur la présentation de la réforme, sur le financement de la formation, mais également sur le dispositif Compte Personnel de Formation.

Les questions concernant l’entretien professionnel ont fait l’objet d’une attention particulière. Il implique en effet des changements de trame d’entretien et une mobilisation de nos managers pour répondre efficacement aux nouvelles obligations : les supports et les conseils fournis par OPCALIM nous ont donc été très utiles."

Les réunions « Réforme » : un accompagnement d’OPCALIM au plus près des entreprises

Le Groupe Maïsadour comprend 4 pôles d’activité : « Gastronomie », « Volailles », « Agricole » et « Jardinerie »  et rassemble environ 6000 personnes. Ces pôles sont organisés, au niveau des ressources humaines, de façon un peu différente, à savoir que 3 pôles sur 4 sont suivis par OPCALIM. Le pôle volailles, suivi par un autre OPCA car il ne relève pas de la même convention collective.

Entretien avec Gilles YSOS, Responsable Formation du Groupe Maïsadour.

Etes-vous satisfait de l’accompagnement d’OPCALIM dans le cadre de la  réforme ? Comment s’est-il traduit ?

Les réunions « Réforme » mises en place par OPCALIM se sont tenues à plusieurs reprises dans nos locaux. Elles réunissaient les responsables Ressources Humaines de nos différents pôles et les représentants d’OPCALIM, venus pour nous présenter les grands contours de la réforme et les changements en termes de financement de la formation.

Elles se sont déroulées en plusieurs phases, avec tout d’abord une réunion à notre siège social suivie, deux mois plus tard, par une journée de formation à Bordeaux, destinées à travailler de manière plus approfondie sur le dispositif Compte Personnel de Formation et son financement.

Quels sont les points que vous souhaitiez aborder ?

Nous souhaitions notamment avoir des informations sur plusieurs points liés à la réforme :

  • L’entretien professionnel, tout d’abord, dont les nouvelles obligations impliquent une refonte et une harmonisation de nos trames d’entretien au sein du Groupe et nécessitent une forte mobilisation de nos managers.
  • Le CPF, d’autre part, qui constitue l’une des principales évolutions de la loi. Ce nouveau dispositif nécessite beaucoup de précisions. Notre conseillère représente un atout précieux car elle nous transmet toutes les informations dès qu’il y a des précisions de l’État et de la Caisse des dépôts.
  • Le financement de la formation et le 1% de contribution.

Quels autres thèmes vous intéresse à l’avenir dans le cadre de la réforme ?

Notre conseillère a été particulièrement présente pour nous accompagner autour de la réforme et de ses enjeux, et cela constitue un grand sujet de satisfaction. Elle nous permet d’avancer. Les prochaines étapes porteront sur les perspectives autour de la modularisation des parcours, à travers des formations financées autour du CPF et de périodes de professionnalisation. L’accessibilité des parcours de formation à avec des modules « métiers » clairement identifiés, et moins longs en nombre d’heures, constitue un point important pour nous. À l’avenir ce type de modules de formations sera très apprécié par nos équipes.»

Haut de page