• envoyer à un ami
  • Imprimer la page
  • Ajouter aux favoris
  • PDF

Plan d’actions pour l’emploi dans la filière alimentaire

15/10/2013- Zoom Emploi/Formation

Retour à la liste

Dans le prolongement du contrat de Filière alimentaire, OPCALIM déploie un plan d’actions pour l’emploi.

Il prévoit notamment de développer l’Alternance sur tout le territoire pour recruter 150 000 jeunes de 2014 à 2017 et l’appui à la mise en œuvre du contrat de génération.

Plan d’actions pour l’emploi dans la filière alimentaire

Le Contrat de filière alimentaire signé en juin dernier entre l’Etat et les principaux représentants de la filière alimentaire prévoit 7 engagements sur l'emploi, le financement, l’innovation, le défi vert, l’export, la qualité et la promotion du modèle alimentaire français et les relations au sein de la filière. 

Pour l’emploi, le Président du groupe de travail du Comité de filière est  Jean Pierre GENESLAY, Directeur général de Revillon Chocolatier. Il est également, Administrateur d’OPCALIM.

Impacts pour l’emploi dans la filière  

Une « feuille de route  Emploi-formation», est définie par le contrat de filière. OPCALIM est un des principaux acteurs pour la mise en œuvre de ces engagements.

Elle se traduit notamment par les actions suivantes, pour lesquels OPCALIM apportera sa contribution opérationnelle ou son expertise : 

  • Développer l’alternance, avec l’ambition d’insérer 150 000 jeunes dans nos secteurs sur la période 2014/2017.
  • Développer la maîtrise des savoirs fondamentaux dans le secteur, en faisant bénéficier 5000 salariés supplémentaires d’une formation sur l’acquisition de ces savoirs fondamentaux d’ici 2017.
  • Mettre en place une plate-forme commune des Observatoires prospectifs des métiers et des qualifications.
  • Harmoniser les formations certifiantes et créer des passerelles.

Contrat de génération

Le développement du contrat de génération fait partie des engagements de ce contrat de filière. Un accord sur ce thème a été signé par les partenaires sociaux de la filière alimentaire qui ont fixés comme objectif de recruter 30 000 jeunes sur la période 2014-2016.

OPCALIM propose en appui à sa mise en œuvre une prestation d’appui-conseil aux entreprises de moins de 300 salariés dans le cadre d’une convention signée avec la DGEFP (Lire l’article concernant les « Appuis conseil du contrat de génération »).

Plan territorial Alternance

Un des axes fort de développement prévu dans le contrat de filière alimentaire concerne l’alternance avec l’ambition d’insérer 150 000 jeunes dans nos secteurs sur la période 2014/2017.

Pour répondre à cette objectif, OPCALIM initie un plan territorial pour renforcer son action d’insertion professionnelle des jeunes par la voie de l’alternance (contrats de professionnalisation et d’apprentissage), développer des actions contribuant à une meilleure attractivité de la filière alimentaire et anticiper le remplacement des futurs retraités par des jeunes.

Ses moyens :

OPCALIM a dégagé des budgets pour financer la formation dans le cadre des  contrats de professionnalisation et de la Préparation Opérationnelle à l’Emploi, Individuelle ou Collective, en amont des recrutements.

Avec l’appui du FPSPP, OPCALIM a recruté sept Développeur de l’Alternance répartis sur l’ensemble des  Directions territoriales.

Haut de page