• envoyer à un ami
  • Imprimer la page
  • Ajouter aux favoris
  • PDF

Le bilan de compétences

Le bilan de compétences permet de faire le point sur les compétences, aptitudes et motivations du salarié. Il peut être initié par le salarié dans le cadre d'une démarche individuelle ou par l'entreprise pour anticiper l'élaboration du plan de formation.

  Quels avantages ?

Pour votre entreprise

  • Révéler et développer les potentiels
  • Accompagner un changement organisationnel
  • Mettre en place des parcours professionnels individualisés
  • Valider le choix d'actions de formation

Pour le salarié

  • Faire le point sur son expérience professionnelle et personnelle
  • Définir un projet professionnel
  •  Se préparer aux mutations de l'environnement professionnel

Quels publics ?

Tout salarié, sans condition de niveau scolaire, d'âge ni de statut. 

Quelles caractéristiques ?

  • Le bilan de compétences est une démarche qui peut être à l'initiative :

          - de l'entreprise et se réalise dans le cadre du plan de formation avec l'accord du salarié

          - du salarié et se réalise dans le cadre d'un Congé Bilan de Compétences sur le temps de travail avec autorisation de l'employeur ou hors temps de travail sans autorisation de l'employeur (voir fiche Congé de Bilan de Compétences)

  • Le Bilan de compétences est à différencier :

         - de toutes formes d’évaluation des compétences des salariés effectuées en interne ou externe ayant un but strictement professionnel

         - des outils d’orientation et d’accompagnement professionnels (entretien professionnel, bilan d’étape professionnel, bilan mi-carrière) qui peuvent être réalisés en interne

  • Le bilan de compétence se déroule en 3 phases :

        - Une phase préliminaire pour confirmer l’engagement du bénéficiaire, cerner ses besoins et l’informer des conditions du déroulement du bilan

       - Une phase d’investigation pour permettre au bénéficiaire d’analyser ses motivations et intérêts, d'identifier ses compétences et aptitudes, acquises et à acquérir, déterminer ses possibilités d'évolution professionnelle

        - Une phase de conclusion pour prendre connaissance des résultats du bilan de compétences et prévoir les étapes de mise en oeuvre du projet défini

À l’issue du bilan de compétences, le bénéficiaire se voit remettre une synthèse personnelle et confidentielle. Celle-ci ne peut être communiquée à un tiers qu’avec son accord.

Quelle organisation ?

À l'initiative de l'entreprise, le bilan de compétences se réalise après la conclusion d'une convention tripartite entre :

  • le salarié bénéficiaire,
  • l'organisme prestataire de bilan de compétences,
  • l'employeur.

Le consentement du salarié est indispensable pour qu’un bilan de compétences puisse avoir lieu dans le cadre du plan de formation.

Le salarié doit être volontaire, il dispose d’un délai de 10 jours pour signifier son acceptation en restituant à son employeur la convention signée. Toute absence de réponse vaut refus.

Quels organismes ?

Le bilan de compétences se réalise sous la conduite d’un prestataire spécialisé, agréé par Opcalim et/ou le Fongecif. En aucun cas, le bilan de compétences ne peut être réalisé en interne par l’entreprise.

Des organismes spécialisés dans les prestations de bilan sont agréés par les OPACIF.

Les employeurs des industries alimentaires ou de l'alimentation en détail choisissent un organisme prestataire de bilans de compétences dans la liste arrêtée par les FONGECIF

Les employeurs de la Coopération Agricole doivent vérifier que l’organisme est référencé sur la liste arrêtée par OPCALIM. OPCALIM est l’OPACIF des entreprises relevant du champ de la coopération agricole (agrément CIF du 20 septembre 2011)

Télécharger la liste des centres de bilans OPCALIM pour les entreprises relevant de la coopération agricole

Quel est son financement ?

La durée maximum du bilan est de 24 heures.

La prise en charge du coût de la prestation du bilan est assurée par :

  • OPCALIM, si le bilan de compétences est mis en oeuvre dans le cadre du plan de formation
  • OPCALIM, pour les adhérents de la coopération agricole si le bilan de compétences est mis en oeuvre à l'initiative du salarié dans le cadre d'un congé de bilan de compétences
  • le FONGECIF pour les autres adhérents, si le bilan de compétences est mis en oeuvre à l’initiative du salarié dans le cadre d’un congé de bilan de compétences

Haut de page