• envoyer à un ami
  • Imprimer la page
  • Ajouter aux favoris
  • PDF

Le congé individuel de formation

Le congé individuel de formation (CIF) permet à tout salarié en CDD, au cours de sa vie professionnelle, de suivre à son initiative et à titre individuel, des actions de formation de son choix.

Quels avantages ?

Pour votre entreprise

  • Encourager les initiatives individuelles de développement des compétences
  • Favoriser la mobilité
  • Participer au développement de l’employabilité
  • Co-investir dans les projets de qualification
  • Contribuer à la lutte contre la précarité de l’emploi 

Pour le salarié

  • Accéder à un niveau supérieur de qualification grâce à une formation
  • Se perfectionner ou évoluer dans son métier
  • Se réorienter vers une nouvelle profession ou un nouveau secteur d’activité
  • Développer son employabilité
  • Préparer ou passer un examen afin d'obtenir un titre ou un diplôme homologué
  • Suivre un bilan de compétences

Quels publics ?

Tous salariés en CDD avec une ancienneté minimum de 24 mois, consécutifs ou non, de statut salarié dans les 5 dernières années, dont 4 mois, consécutifs ou non, en CDD au cours des 12 derniers mois dans une ou plusieurs entreprises. 

Quels caractéristiques ?

Lors de la signature du CDD, l'employeur remet obligatoirement au salarié, en même temps que le contrat de travail, un Bordereau Individuel d'Accès à la Formation / BIAF (Télécharger le BIAF dans la colonne "Pour en savoir plus") précisant les coordonnées de l’OPACIF à contacter.

Le Congé Individuel de Formation est une période de formation demandée par le salarié qui peut être réalisée de deux façons * :

  • Après la fin du CDD : sans autorisation de l'employeur
  • Avant le terme du CDD : avec procédure de demande d’autorisation d’absence de l'employeur

*Le salarié peut mobiliser ces heures CPF dans le cadre du CIF et du Congé VAE.

Quelle Procédure en cas de CIF avec autorisation de l'employeur ?

 Si la formation commence avant la fin du CDD :

  • Le salarié envoi à son employeur une demande écrite en recommandé avec accusé de réception avant le début de la formation (aucun délai n’a été fixé par la loi)
  • L'employeur répond par écrit en recommandé avec accusé de réception suivant la réception de la demande de CIF (aucun délai n’a été fixé par la loi).

Quel financement ?

Si le projet est pris en charge par OPCALIM : le bénéficiaire du CIF CDD, réalisé hors contrat de travail, a le statut de stagiaire de la formation professionnelle pendant la formation, et perçoit de l’OPACIF une rémunération déterminée selon les règles en vigueur et sa protection sociale est maintenue.

Le coût de la formation est pris en charge par l’OPACIF dans la limite des règles en vigueur.

Haut de page