• envoyer à un ami
  • Imprimer la page
  • Ajouter aux favoris
  • PDF

Le congé bilan de compétences

Le congé bilan de compétences permet au salarié d'effectuer un bilan de compétences sur son temps de travail, avec l'autorisation de l'entreprise. Il peut aussi se dérouler hors temps de travail avec ou sans autorisation de l'employeur.

Quels avantages?

Pour votre entreprise

  • Permettre au salarié de réaliser un bilan de compétences de son choix
  • Bénéficier du remboursement de la rémunération du salarié pendant son absence

Pour le salarié

  • Faire le point sur son expérience professionnelle et personnelle
  • Être acteur de son parcours professionnel
  • Réintégrer

  Quels publics ?

Tous salariés en CDI ou CDD avec une ancienneté minimum de :

  • Salariés CDI : 5 années, consécutives ou non, de statut salarié dont 12 mois dans l’entreprise,
  • Salariés CDD : 2 années, consécutives ou non, de statut salarié dans les 5 dernières années, dont 4 mois, consécutifs ou non, en CDD au cours des 12 dernier mois.

Attention : un délai de franchise de 5 ans est à respecter entre deux congés de bilan de compétences au sein d’une même entreprise.

Quelles caractéristiques ?

  • Le congé bilan de compétences est une démarche individuelle et volontaire : il permet au salarié de pouvoir réaliser un bilan de compétences avec ou sans autorisation d’absence délivrée par l'entreprise. C'est le salarié qui doit réaliser toutes les démarches auprès d'Opcalim et de l'organisme réalisant le bilan de compétences.
  • Le congé bilan de compétences ne peut excéder 24 h, consécutives ou non, accordée par l'employeur s’il se déroule en tout ou partie sur le temps de travail. Lorsque le bilan de compétences est effectué totalement en dehors du temps de travail, l'autorisation d'absence délivrée par l'employeur n'est pas nécessaire.
  • Le bilan de compétence se déroule en 3 phases :
    • Une phase préliminaire pour confirmer l’engagement du bénéficiaire, cerner ses besoins et l’informer des conditions du déroulement du bilan.
    • Une phase d’investigation pour permettre au bénéficiaire d’analyser ses motivations et intérêts, d'identifier ses compétences et aptitudes, acquises et à acquérir, déterminer ses possibilités d'évolution professionnelle.
    • Une phase de conclusion pour prendre connaissance des résultats du bilan de compétences et prévoir les étapes de mise en oeuvre du projet défini.

À l’issue du bilan de compétences, le bénéficiaire se voit remettre une synthèse personnelle et confidentielle. Celle-ci ne peut être communiquée à un tiers qu’avec son accord.

Quelle organisation ?

Le salarié doit faire une demande d'autorisation d'absence auprès de l’employeur 60 jours avant le début du bilan. Cette demande doit préciser :

  • les dates,
  • la durée du bilan de compétences,
  • le nom de l’organisme prestataire de bilan choisi par le salarié.

En tant qu'employeur, vous disposez de 30 jours pour répondre (accord ou report motivé de 6 mois maximum).

Après votre accord, le salarié doit présenter une demande de prise en charge financière à OPCALIM (les priorités d’accès sont définies annuellement par les partenaires sociaux de la Branche).

Quel financement ?

Vous faites partie d'une branche des Industries Alimentaires ou de l'Alimentation en Détail ?

Le FONGECIF est l’OPACIF dont vous relevez.


Retrouvez toutes les modalités détaillées et la dossier CIF auprès du Fongecif régional dont dépend l’entreprise ou la dernière entreprise (ex-CDD).

Vous faites partie d'une branche de la Coopération Agricole ?

OPCALIM est l’OPACIF des entreprises relevant du champ de la coopération agricole (agrément CIF du 20 septembre 2011).

La prise en charge d'un congé Bilan de compétences par OPCALIM n'est pas certaine car les financements collectés sont largement insuffisants pour répondre à toutes les demandes des salariés de la Branche. En conséquence, les partenaires sociaux de la Branche définissent annuellement des priorités d'accès (salariés de faible qualification, en milieu de carrière, préparant une formation qualifiante/diplômante…).

Télécharger la liste des centres de bilans OPCALIM pour les entreprises relevant de la coopération agricole

Le coût de la prestation de bilan est pris en charge par OPCALIM par paiement direct au prestataire agréé, dans la limite des barèmes fixés par les partenaires sociaux de la Branche :

  • 24 heures maximum par bilan
  • Plafond de 54 € HT par heure de bilan
  • Plafond global de 1 300 € HT pour un bilan

  Quelle rémunération ?

Si le bilan est pris en charge par OPCALIM :

  • Salarié CDI/CDD : la rémunération est déterminée selon les règles en vigueur lorsque le bilan se déroule pendant le temps de travail,
  • Salarié ex-CDD : le bénéficiaire a le statut de stagiaire de la formation professionnelle pendant la formation, perçoit d'OPCALIM une rémunération déterminée selon les tarifs en vigueur et sa protection sociale est maintenue (mais OPCALIM n'a pas le statut d'employeur).

Haut de page